Etienne Davodeau

Home / Etienne Davodeau

« Nous ouvre ses cartons »

Exposition du jeudi 13 au samedi 29 février 2020

Avec une bibliographie de presqu’une trentaine de titres en tant que dessinateur ou scénariste, Etienne Davodeau alterne et varie ses sujets et ses modes d’expression. Mais que ce soit du polar (Le Constat, Un monde si tranquille…), de la fiction (Chute de vélo, Quelques jours avec un menteur, Lulu femme nue…) ou du documentaire (Rural, Un homme est mort, Les ignorants…), il s’approprie à chaque fois le genre en y imposant un ton qui lui est propre et qui crée une véritable identité sur son œuvre d’apparence protéiforme.
A la sortie de son dernier album, Les couloirs aériens (Editions Futuropolis) qui raconte avec humour et tendresse le désarroi d’un quinqua en pleine crise, l’occasion était trop belle pour la Galerie Champaka ! Etienne Davodeau a fait le tri dans sa farde à dessins…


« We are opening his boxes »

With a bibliography of almost thirty titles as artist, writer or both, Etienne Davodeau alternates and varies his subjects and his media of expression. But whether it be thriller (Le Constat, Un monde si tranquille…), fiction (Chute de vélo, Quelques jours avec un menteur, Lulu femme nue…) or documentary (Rural, Un homme est mort, Les ignorants…), each time he makes the genre his own by imposing his specific tone which gives it a distinct identity to his protean-like oeuvre.
The release of his latest graphic novel, Les couloirs aeriens (Editions Futuropolis) which relates with humour and tenderness the distress of a fifty-something in a mid-life crisis, was too good an opportunity for the Galerie Champaka! So Etienne Davodeau has been sorting through his drawing folder…


« Opent voor ons zijn tekenmappen »

Met een bibliografie van haast dertig titels, zowels als tekenaar als scenarist, wisselt en varieert Etienne Davodeau de hele tijd zijn onderwerpen en expressiemiddelen. Maar of het nu om een Polar gaat (Le Constat, Un monde si tranquille…), fictie (Chute de vélo, Quelques jours avec un menteur, Lulu femme nue…) of documentaire (Rural, Un homme est mort, Les ignorants…) telkens maakt hij zich het genre eigen door er zijn accent op te leggen dat een ware identiteit geeft aan zijn laaste album. Les Couloirs aériens (Editions Futuropolis) dat met humor en tederheid vertelt over de ontreddering van een vijftigjarige in crisis, was een te mooie gelegenheid voor Galerij Champaka ! Etienne Davodeau selecteerde een aantal stukken uit zijn tekenmappen…


Originaux


Intéressé par une œuvre?

Laissez-nous vos coordonnées, nous vous recontacterons dès que possible.