Philippe BERTHET

Home / Philippe BERTHET

De l’autre côté de la frontière

Exposition du jeudi 14 mai au samedi 06 juin 2020

Les frais de port sont offerts pour les livraisons des planches achetées mais elles seront envoyées sans cadre, par contre le cadre est offert pour les achats enlevés à la Galerie


Si le bonheur est dans le crime, il y a longtemps que Philippe Berthet l’a trouvé. Depuis les aventures du Privé d’Hollywood, à la cultissime série Pin-Up, en passant par la collection qui lui est dédiée chez Dargaud, Berthet a montré son talent pour les ambiances de polar américain et son intérêt pour les années 50.
Pour De l’autre côté de la frontière (Ed. Dargaud), il s’allie au scénariste Jean-Luc Fromental pour livrer un récit au cordeau, dense, porté par des personnages complexes et ambivalents. Librement inspiré du séjour effectué par Georges Simenon dans la Santa Cruz Valley en 1948, ce thriller reflète avec brio l’atmosphère tendue et inégalitaire qui y régnait.
Berthet en profite pour donner un coup de fouet à ses planches, en jouant du clair-obscur comme un jazzman joue du saxo : avec une maîtrise confondante. Son sens du cadrage, son esthétique vintage, ses créatures glamour et surtout, son trait partagé entre courbes élégantes, lignes épurées et masses noires mystérieuses offrent aux collectionneurs des planches de premier choix.
Un grand moment de plaisir pour la Galerie Champaka !


Als het geluk in de misdaad ligt, heeft Philippe Berthet het al lang gevonden. Sinds de avonturen van De PI van Hollywood en de cult serie Pin-up, via een aan hem gewijde collectie bij Dargaud, heeft Berthet zijn talent getoond voor de Amerikaanse polar en zijn belangstelling voor de jaren 50.
Voor De l’autre côté de la frontière (uitg. Dargaud) werkte hij samen met scenarist Jean-Luc Fromental om een rechttoe rechtaan verhaal te leveren, dat  gedragen wordt door complexe en veelzijdige figuren. Vrij geïnspireerd op een verblijf van Georges Simenon in de Santa Cruz Valley in 1948 weerspiegelt deze thriller briljant de gespannen en maatschappelijk ongelijke sfeer die er toen heerste.
Berthet profiteert ervan om zijn platen een extra energiestoot te geven door met het clair-obscur te spelen als een jazzman op zijn sax: met verbluffende beheersing. Zijn zin voor cadrage, zijn authentieke esthetiek, zijn glamourfiguren en vooral zijn pennentrekken vol elegante welvingen, uitgepuurde lijnen en geheimzinnige, donkere massa’s bieden de verzamelaars platen aan van de bovenste plank.
Een groot moment van louter genot voor galerij Champaka!


If there is happiness in crime, Philippe Berthet found it long ago. From the adventures of the Privé d’Hollywood, to the cult series Pin-Up, as well as the collection dedicated to him at Dargaud, Berthet has shown his talent for the moods of American thrillers and his interest in the 1950s.
For De l’autre côté de la frontière (Ed. Dargaud), he joins forces with the scriptwriter Jean-Luc Fromental to deliver a strong, dense narrative, driven by complex and ambivalent characters. Loosely inspired by Georges Simenon’s stay in the Santa Cruz Valley in 1948, this thriller brilliantly reflects the tense and unequal atmosphere that reigned there.
Berthet takes the opportunity to give his pages a kick, playing chiaroscuro like a jazzman plays the sax: with baffling mastery. His sense of framing, his vintage aesthetic, his glamorous creatures and above all, his style divided between elegant curves, clean lines and mysterious black masses offer collectors some first-rate artworks.
A moment of great pleasure for the Champaka Gallery!

Originaux

Intéressé par une œuvre?

Laissez-nous vos coordonnées, nous vous recontacterons dès que possible.

Suite aux décisions du Conseil National de Sécurité du 24 avril concernant le secteur du commerce, c’est avec joie que la Galerie rouvrira ses portes au public à partir du jeudi 14 mai aux heures d’ouverture habituelles.
Les recommandations sanitaires pour une reprise en toute sécurité ainsi que les meilleures conditions d’accès à la Galerie pendant toute la durée du déconfinement sont les suivantes:

  • Nombre limité de visiteurs au sein de la Galerie (Maximum 2 personnes par étage)
  • Distanciation sociale (1m50) à respecter.
  • Port du masque conseillé.
  • La règle d’or des Musées, « On ne touche qu’avec les yeux« , est plus que jamais de rigueur.

Nous serons très stricts sur l’application de ces consignes très simples et comptons sur le bon sens et la responsabilité de chacun à les respecter…
Durant la durée du déconfinement, des visites personnalisées sur rendez-vous sont réalisable sur simple demande.

Merci de votre compréhension et au plaisir de vous accueillir pour de nouvelles aventures!